Relâchement des comportements sur la route : « nous pouvons tous arrêter cela, alors faisons-le ! ».

10/06/2011

La Sécurité routière diffuse à nouveau sa campagne télévisée


Claude GUEANT, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, et Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, annoncent la nouvelle diffusion d’une campagne télévisée destinée à rappeler au grand public les conséquences dramatiques d’un accident de la route. Cette campagne invite chacun d’entre nous à réfléchir et à agir sur son comportement au volant en mettant en scène des personnes dont la vie a été bouleversée par l’accident d’un proche.

La Sécurité routière programme, du samedi 28 mai au dimanche 12 juin 2011, la campagne de sensibilisation initialement diffusée en mai 2008 et en janvier 2010 à la télévision. Les films mettent l’accent sur les conséquences dramatiques d’un accident en montrant des femmes et des hommes ébranlés dans leur quotidien par un coup de fil qui change à jamais leur vie. Ils sont terrassés par l’appel qui leur apprend la disparition brutale d’un être cher ou l’hospitalisation d’un proche suite à un accident de la route : une femme chez le coiffeur qui ne reverra peut-être plus jamais son mari ou encore une grand-mère qui lâche dans un sanglot « Les enfants aussi... ».
Cette campagne vient rappeler les conséquences irréparables des accidents de la route :

 

 

« Chaque jour, 12 personnes sont tuées sur la route,

 

 

 

100 sont hospitalisées et 12 garderont des séquelles majeures... et combien de vies brisées.

 

 

 

Nous pouvons tous arrêter cela, alors faisons-le ! ».

 

La consommation d’alcool, l’usage de stupéfiants, les excès de vitesse, l’utilisation du téléphone portable au volant, la fatigue ou l’inattention... sont autant de causes d’accidents graves et de décès que nous pourrions éviter. Tout relâchement dans les comportements sur la route, même minime aux yeux de son auteur, se traduit immédiatement par une recrudescence des accidents entraînant une augmentation du nombre de personnes tuées et blessées. Nous sommes tous responsables.